LES ÉLEVEURS LOCAUX VONT SOUFFRIR

Le Maroc va produire 500.000 poussins par semaine à Sandiara

Le secteur avicole sénégalais va vers des difficultés énormes si la levée de la suspension de l’importation qui devait arriver à terme en 2020 est confirmée par l’Etat. En effet, trois (3) gros investisseurs vont envahir le Sénégal dont une entreprise marocaine qui va produire 500.000 poussins, soit un demi million par semaine.
A en croire un membre de l’association des aviculteurs qui s’est prononcé sur Sud Fm, « l’entreprise marocaine dispose d’un permis de construire de 180 hectares à Sandiara. Elle va produire 500.000 poussins par semaine avant de prendre un envol plus que considérable.
Les deux autres sont des entreprises françaises dont l’une, Doux est en liquidation judiciaire. Elle veut sauver 3500 emplois français alors que le Sénégal va en perdre 35.000. Que valent des pertes de 3500 emplois français contre 35.000 sénégalais? », s’interroge ce dernier.
Il poursuit: « L’Etat avait décrété qu’il n’y aurait pas d’importation jusqu’en 2020, mais fais tout pour encourager la levée de cette option et pousse même les investisseurs étrangers à accentuer la concurrence avec les nationaux », s’inquiète-t-il.
Sharif Ndao Sharif Ndao/senego

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Stephane dit :

    Les aliments pour volailles et moutons coûtent extrêmement cher au Sénégal,le gout des poulet n’est pas extra

  2. le chaman dit :

    Et pourquoi les immenses fortunes Sénégalaises de Dakar investissent pas dans le secteur viticole ou agro-alimentaire? Toujours fusiller les entrepreneurs étranger est fatiguant surtout envers la France. Alors que nombre de sénégalais ne rêves que d’aller dans l’hexagone. 730 000 sénégalais vivent en France et envois chaque année des milliards de Fcfa. Des subventions publiques françaises qui permettent de faire des toutes,de construire des écoles un peu partout, des aides plus que nombreuses dans le domaine des soins médicaux. Allez voir sur le site du ministère des affaires étrangères français, combien de dizaines de millions d’Euros sont engagés au Sénégal. Alors pourquoi cette haine vis à vis d’un pays qui investit, alors qu’ici la mendicité interdite fleurie à chaque coin de rue. L’argent sert la plupart du temps à construire des mosquées plutôt que des centres de santé, des écoles dignes de ce nom.
    C’était mon coup de gueule du 1er mai

  3. PDP dit :

    Allons y! Fonçons dans la merde à bouffer! l’Europe se rebiffe alors nos gros industriels pollueurs se tournent vers l’Afrique puisque les états sont tout disposés à recevoir de l’argent et que l’Africain n’a reçu aucune éducation en matière de qualité alimentaire, écologie et environnement. On lui bourre la tête avec la religion, laquelle qu’il soit. On fera mourrir les Africains un peu plus rapidement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :