You perd un ministère

le gouvernement réaménagé, Affaires étrangères et Intérieur affectés

macky_sall-1.jpg

Le président sénégalais Macky Sall a réaménagé lundi son gouvernement, marqué par le départ de sept ministres de la précédente équipe, dont ceux des Affaires étrangères et de l’Intérieur, et l’arrivée d’une douzaine de nouveaux ministres, selon des décrets lus devant la presse.

Alioune Badara Cissé, ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, quitte le gouvernement où il est remplacé par Mankeur Ndiaye, précédemment ambassadeur du Sénégal en France.

Le général et ex-haut commandant de la gendarmerie Pathé Seck est nommé ministre de l’Intérieur en remplacement de Mbaye Ndiaye, qui avait été très critiqué à l’intérieur du pays, notamment pour la gestion de violences à Dakar de disciples d’un chef religieux incarcéré pour complicité d’homicide.

Mor Ngom, candidat malheureux au premier tour de l’élection présidentielle, cède son fauteuil de ministre des Infrastructures et des Transports à Thierno Alassane Sall (nouveau). M. Ngom a ensuite été nommé ministre directeur de cabinet du président Sall.

Le maroquin de l’Education nationale est retiré à Ibrahima Sall et remis Serigne Mbaye Thiam, précédemment ministre de l’Enseignement supérieur et porte-parole du gouvernement.

Le réaménagement a été marqué par l’arrivée de douze nouveaux ministres, portant leur nombre à 30 (contre 25 précédemment), sans compter le Premier ministre.

Parmi ces arrivants, figure le journaliste et écrivain Abdou Latif Coulibay, porté à la tête du nouveau ministère de la Promotion de la bonne gouvernance et désigné porte-parole du gouvernement.

Une autre entrée remarquée dans l’équipe est celle de Mbagnick Ndiaye, nommé ministre des Sports en remplacement de El Hadji Malick Gakou, en sursis à ce poste depuis les incidents violents ayant provoqué le 13 octobre à Dakar l’interruption d’un match du Sénégal contre la Côte d’Ivoire dans le cadre des barrages retour qualificatifs pour la Coupe d’Afrique des Nations 2013 (CAN-2013). Les Sénégalais ont été officiellement déclaré éliminés et ne participeront pas à la CAN-2013.

Mbagnick Ndiaye était depuis 2008 président de la Confédération africaine d’escrime, selon l’Agence de presse sénégalaise (APS, officielle).

Malick Gakou ne quitte cependant pas le gouvernement, ayant été désigné ministre du Commerce, de l’Industrie et du Secteur informel en remplacement de Mata Sy Diallo qui, elle, figure parmi les sept ministres non reconduits.

Le chanteur Youssou Ndour, précédemment ministre de la Culture et du Tourisme, est désormais ministre du Tourisme et des Loisirs. Un des nouveaux ministres, Abdoul Aziz Mbaye, est en charge du nouveau département de la Culture.

Il est également créé un ministère de la Restructuration et de l’Aménagement des zones d’inondations, confié à Khadim Diop (entrant). Mary Teuw Niane, recteur de la deuxième université publique du pays, entre au gouvernement comme ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Parmi les ministres reconduits à leurs postes, figurent notamment Augustin Tine (Forces armées), Aminata Touré (Justice, Garde des Sceaux), Awa Marie Coll Seck (Santé et Action sociale) ou encore Amadou Kane (Economie et Finances).

Ce réaménagement intervient près de sept mois après la nomination d’Abdoul Mbaye par Macky Sall, qui a été investi président début avril après avoir battu au second tour de la présidentielle Abdoulaye Wade (président de 2000 à 2012).

Nous avons constaté qu’il était possible de faire mieux, le réaménagement a été effectué dans un souci de rendre l’action plus efficace, a expliqué à la presse le Premier ministre. Certains ministères étaient trop volumineux, a-t-il dit.

AFP

Vous aimerez aussi...