Plus de bateau pour Ziguinchor

Suspension de la liaison maritime Dakar-Ziguinchor


zigport 
La société qui assure depuis plus de deux ans la liaison maritime entre Dakar et Ziguinchor, principale ville de Casamance (sud), a annoncé mardi dans un communiqué une suspension de ses rotations.  La Société maritime de l’Atlantique (Somat) a informé ses clients que "pour des raisons indépendantes de sa volonté, les rotations du "Willis" sont suspendues jusqu’à nouvel ordre sur l’axe Dakar-Ziguinchor à compter de ce mardi 15 janvier", dans un communiqué reçu par l’AFP.  Aucune précision n’a été apportée par la société sur les raisons de cette suspension du Wilis, un navire qui relie deux fois par semaine Dakar à Ziguinchor.  La Somat, opérateur du Wilis, avait menacé jeudi de suspendre ses rotations à partir du 15 janvier en raison du non versement par l’Etat sénégalais d’une "compensation financière" d’un montant de 882 millions de FCFA (1,35 million d’euros).  Cette "compensation financière" couvre la période de juin à décembre 2007, avait précisé à l’AFP un responsable de la Somat. Le ministère sénégalais de l’Economie maritime, en charge du dossier du Wilis, n’a pas souhaité confirmer ni infirmer la suspension des rotations du Wilis par la Somat, une filiale de la Compagnie marocaine de navigation (Comanav).  "Une réunion de coordination est prévue demain (mercredi). Elle sera axée entre autres sur cette question", a indiqué une source du ministère jointe par l’AFP. Le Wilis a été mis en service en novembre 2005, en remplacement du ferry Le Joola, qui a fait naufrage en septembre 2002, faisant officiellement 1.863 morts (plus de 2.000 selon les familles des victimes).  

Le Sénégal a réceptionné le 12 décembre le Aline Sitoé Diatta, un bateau construit en Allemagne et destiné à remplacer le Wilis pour assurer la liaison maritime vers la Casamance, région séparée du reste du pays par la Gambie..

AFP 

 

Vous aimerez aussi...