REMETTRE LES TRAINS SUR LE RAIL…

Les Grands trains du Sénégal bientôt remis en exploitation

Les Grands trains du Sénégal (GTS), immobilisés pour permettre le renouvellement de leurs rails, devraient être remis en exploitation « très prochainement » en exploitation, a déclaré Samba Ndiaye, le directeur général de cette société spécialisée dans la desserte interurbaine.
« Dans le cadre des travaux du Train Express Régional (TER), nos trains avaient été immobilisés pour permettre le renouvellement des rails. Aujourd’hui, il nous appartient de faire en sorte qu’il y ait un raccordement entre les ateliers et les voies ferrées qui ont été rénovées », a-t-il avancé.
« Nous sommes dans ce sillage, et nous espérons que très prochainement ces travaux vont démarrer pour qu’enfin les trains puissent reprendre les rails », a dit M. Ndiaye à des journalistes, mercredi, en marge d’une cérémonie de remise de médicaments à Ndoffane (Kaolack).
Il rappelle que les Grands trains du Sénégal sont une société d’exploitation et ont « pour vocation de faire en sorte que les trains puissent circuler à l’intérieur du pays ».
« Nous avons comme vocation d’exploiter tous les trains de marchandises et de voyageurs qui devront circuler à travers le territoire national », a expliqué Samba Ndiaye, par ailleurs maire de la commune de Ndoffane.
Selon lui, de nombreux accidents se produisant sur le corridor Dakar-Bamako « sont surtout liés au nombre de camions qui font la navette sur cet axe ».
« Sur l’axe Dakar-Tambacounda, nous avons au moins 3000 camions qui font le trafic entre ces deux régions chaque jour. Les risques d’accidents restent élevés sur cette route. En faisant circuler les trains pour prendre en charge les marchandises jusqu’à Tambacounda, il est évident que le nombre de camions va exponentiellement baisser », a-t-il indiqué.
Le train, au-delà du comportement humain, constitue une solution « pour assurer la sécurité des personnes et des biens dans la circulation ».
L’objectif des Grands trains du Sénégal est de « fournir un service de qualité avec des trains et des gares offrant toutes les commodités aux voyageurs et répondant aux besoins des personnes à mobilité réduite », a-t-il dit.
A travers le Plan Sénégal Emergent (PSE), le projet Train Express Régional (TER) a été réalisé pour assurer la desserte ferroviaire du nouvel Aéroport international Blaise DIAGNE (AIBD) mais aussi assurer le transport urbain de voyageurs anciennement dévolu au PTB-S.A, lit-on sur un site dédié aux Grands trains du Sénégal.
Devant cette nouvelle donne, les activités du PTB-S.A. devenu la Société anonyme les Grands Trains du Sénégal (GTS–S.A.) depuis le 18 mars 2020, ont été redéployées vers la desserte interurbaine, avec de nouvelles missions.
Cette mutation, à travers GTS–S.A., va permettre au Sénégal de franchir un nouveau palier dans l’essor du transport des personnes et des biens, dans des conditions de sécurité et de respect de l’environnement, ajoute la même source.
Elle signale que ce projet dénommé Programme de relance du transport ferroviaire national (PRTF) vise à augmenter et diversifier l’offre de transport collectif interurbain mais aussi à assurer le transport de fret par voie ferroviaire.
De telles mesures sont de nature à apporter des réponses adaptées aux besoins de déplacements des personnes et d’acheminement des marchandises générés par la croissance soutenue des activités économiques, selon les responsables des Grands trains du Sénégal.
MNF/BK/APS

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. Kosso dit :

    Les salauds de colons avaient laissé un réseau ferroviaire certes pas à la pointe de la technologie mais fonctionnel, qu’en reste t-il ?
    Le fameux TER, c’est de la confiture aux cochons.

  2. Bernard dit :

    « Très prochainement » = en Sénégalais, « jamais » !!!!!!!
    Au temps décrié de la présence française, ces trains n’arrivaient pas toujours à l’heure, mais ils FONCTIONNAIENT .

  3. Stephane dit :

    Le train est un vrai symbole de la lutte ouvrière au Sénégal , en ce temps ils respectaient l’outil, voir le film « les pirogues de hautes terres « 

  4. Le chaman dit :

    Le mec, Samba Ndiaye nous le dit franchement, la société des Grands Trains du Sénégal a pour vocation de faire circuler des trains à l’intérieur du pays, ah bon ? Parsque de méchantes langues pensais que peut-être c’était pour une autre vocation, il a raison de souligner cet aspect, des fois qu’on fasse un mauvais rapprochement avec ce magnifique TER, inauguré il y a plus de 2 ans, et dont la douzaine de rames est en train de rouiller du côté de la gare centrale de Dakar

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :