ADIEU SANDAGA

Le marché Sandaga rasé ce vendredi

Le célèbre marché de Sandaga sera complètement rasé. Cela entre dans le programme de la réhabilitation du marché Sandaga.
Les commerçants récasés au Champ des Courses
Le vendredi prochain, les autorités procéderont à la démolition des cantines, selon L’As. Les commerçants, quant à eux, seront installés au site de recasement du Champ des Courses. La somme de dix (10) milliards Cfa est investie pour la réhabilitation et la modernisation du marché Sandaga, construit en 1933.
À signaler que le nouvel édifice sera livré d’ici à 2021, rapporte toujours le journal. Le projet sera constitué d’un bâtiment reconstitué avec une mezzanine et un parking en sous-sol et rez-de-chaussée, en plus de 949 étals aux vendeurs de légumes, fruits, poissons, et autres denrées.
Les commerçants regrettent leur non-implication
Les commerçants regrettent le fait que les autorités ne les ont pas impliqués dans la tâche. Le porte-parole de l’association« And Taxawu Sandaga » : « Il n’y a pas eu d’inclusion. Nous ne sommes pas contre le projet, mais il y a un préalable. Le ministre doit s’y soumettre d’abord, nous impliquer. Si on nous avait consultés, on n’aurait pas dépensé 500 millions de F Cfa pour nous reloger là où personne n’ira. On aurait pu trouver un immeuble de 5 étages à Dakar avec cela ».
A rappeler que cette décision a été prise par l’État du Sénégal après un rapport accablant de la Direction de la protection civile, du Groupement national des sapeurs-pompiers, de la Direction de la construction et celle de l’Urbanisme sur la vétusté du marché menacé de ruines.
Maimouna SANÉ/senego.com

Vous aimerez aussi...

10 réponses

  1. Michel dit :

    Encore un fake new

  2. Stephane dit :

    Ces commerçants qui n’ont jamais payé une taxe et qu’il veulent etre consulté, quelle blague !

  3. Yvesbzh dit :

    Il fallait en arriver là depuis longtemps pour la sécurité !
    Mais quelle tristesse , mais quelle nostalgie !
    Un monument…
    Une Mamelle , en moins

  4. Tiocan dit :

    Un marché tout neuf et fonctionnel ? Quelle chance. Mais je suis curieux de ce qu’il deviendra dans dix ans, sans entretien et avec le non respect et l’incivisme des sénégalais

    • Hope dit :

      Alors ça c’est une autre histoire
      Il faut des règles mais c’est à l’état de les appliquer comme d’autres pays le font Espérons de tout 💓

  5. Ndiaye dit :

    que gagne t-on concretement avec ces histores classement unesco? j’espere que ces des dizaines de milliards par an car sinon niveau design les sieles commencent à nous peser de se taper ces vieux batiments sans âmes ni gouts architecturaux en plus de menacer de s’ecrouler. on est loin de ce qu’ils ont construit pour eux à versailles ou aux invalides. On a eu droit de l’architecture au rabais qu’on devrait conserver eternellement en plus.

  6. Galips dit :

    Ce qui a été fait était comme donner de la confiture aux cochons ayez le courage de tout raser.

  7. ivan dit :

    C’est vraiment dommage que Versailles et les Invalides n’aient pas été construit au Sénégal, comme semble le souhaiter Ndiaye, car, aujourd’hui, il est certain que les sénégalais avec leur profond sens de l’entretien et de la mise en valeur, ces sites feraient aujourd’hui la fièreté du pays; imaginons un instant cette image, une armée de fonctionnaires en train de nettoyer régulièrement la galerie des glaces et protégeant toutes les oeuvres d’art afin que les touristes locaux puissent venir les admirer en toute quiétude. De plus, de sérieuses économies auraient pu être faites, car contrairement à Versailles en France, Versailles au Sénégal n’aurait pas eu besoin de systèmes de sécurité ni de gardiens, tant l’esprit de la Teranga est réputé pour son respect de la culture. Mais je suis quand mème un peu surpris de l’attirance de Ndiaye pour Versailles; pourquoi ne pas faire la promotion des incontestables trésors de l’architecture sénégalaise, de ses fabuleux batiments aux superbes grilles en fer forgé et toitures en fines toles sculptées avec un goût certain, de ses splendides espaces multicolores aménagés avec soin au coeur des villes … Encore une fois, cette attirance pour les oeuvres occidentales vis à vis de la richesse des oeuvres locales est incompréhensible et dénote un esprit nostagique de l’époque colonialiste.

  8. LEBOU dit :

    On a déguerpi les cantines et tous les vendeurs tout autour mais on laisse le camion benne à poubelle garé toute la journée en plein centre ville ? Y a soucis je crois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :