SEVERITÉ ET RESPECT DES LOIS

Premières sanctions liées à l’interdiction de promouvoir les produits dépigmentants sur les plateformes audiovisuelles

Au Sénégal, les autorités ont commencé à sanctionner les contrevenants à l’interdiction de promouvoir les produits dépigmentants sur les plateformes audiovisuelles. Il faut savoir que le 31 décembre dernier, la chaîne de télévision SENTV a été interdite de diffusion pendant 7 jours pour avoir violé la règle.
Toujours dans le cadre du respect de la directive du régulateur concernant l’interdiction de publicité pour les produits dépigmentants, le Groupe Futurs médias (GFM) a reçu une mise en demeure du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA). TFM, une chaîne appartenant au groupe médiatique sénégalais, aurait poursuivi la diffusion des spots publicitaires incriminés. GFM s’est alors engagé à veiller au respect de la directive du CNRA sur tous ses médias.
Ces deux cas semblent avoir suffi à démontrer l’implication du régulateur puisque le nombre de spots dédiés aux produits dépigmentant a considérablement diminué ces derniers jours sur les chaînes de télévision et de radio sénégalaises.
Servan Ahougnon/agenceecofin.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *