LES LOYERS EXPLOSENT A DAKAR

Les loyers grimpent à Dakar malgré la loi

Difficile d’échapper à la hausse du prix du logement à Dakar. En 2014, une loi obligeant les propriétaires à réduire les loyers sur tous les contrats de location en cours – réductions allant de moins 4% à moins 29 % a été votée.
Malgré la loi, les prix continuent de grimper. Pour certains, la loi est contreproductive. Ils dénoncent également un manque de régulation des autorités.
Pour Libass Ndiaye, c’est l’heure des premiers cartons. Quinze ans après s’y être installé, le professeur de Mathématiques quitte sa maison de la cité Mermoz, à Dakar. La raison de son départ ? Un conflit judiciaire avec sa propriétaire qui a entrepris de l’expulser dans le but d’augmenter le loyer.
« Ce logement fait à peu près 80 mètres carrés et donc, je payais 125 000. Des villas de cette dimension-là valent, présentement, dans la zone, presque 250 000 et même plus. Ainsi, au détriment des locataires, les bailleurs font vraiment la loi », explique-t-il.
Pour l’ancien député de l’opposition, Thierno Bocoum, le cas de Libass Ndiaye est loin d’être isolé. Selon lui, la baisse des loyers imposée par l’Etat a produit l’effet contraire à celui attendu.
« C’est une loi, malheureusement, qui ne concernait que les contrats en cours. La loi n’a pas pris en compte la fixation du prix de location. Ce qui veut dire tout simplement que les bailleurs ont la possibilité de fixer le prix à leur convenance, dès l’instant qu’ils se débarrassent d’un locataire. C’est ce qui fait qu’aujourd’hui, il y a une spéculation et que la location est excessivement chère à Dakar », estime-t-il.
Momar Ndao, à la tête de l’Association de défense des consommateurs (ASCOSEN), a participé à l’écriture de la loi. Selon lui, le texte est suffisamment contraignant mais pour les 1 200 locataires en conflit avec leur propriétaire qu’il accompagne, il demande davantage de contrôle des pouvoirs publics.
RFI

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Cevenli dit :

    Bonjour je me permet de le confirmer les loyers sont vraiment trop trop cher à Dakar, voyez vous une chambre coûte 80.000 franc cfa sur Dakar et un studio coûte 150.000, vraiment c’est triste les propriétaires profitent trop comment voudrez vous que les touristes et les sénégalais et sénégalaises puissent payer ses prix exhorbitants c’edt Triste et malheureux , je voyage beaucoup mais l’afrique centrale lesxliters c’est moyens cher ça permet aux touristes aussi de venir plus facilement , donc il faudrais vérifier les prix des locations chez les propriétaires , j’espère que un jour les propriétaires baisseront leur prix de locations concernant les locataires sur Dakar.

  2. issa gibb dit :

    Ce que je lis, c’est que les propriétaires de biens immobiliers locatifs à Dakar ne respectent pas la loi… Ce qui n’est pas une surprise dans un pays qui nous a habitué à ses fortes tendances aux Non-Respect des lois et à l’Anarchie Civique : Anarchie routière et sécuritaire… Anarchie dans l’Insalubrité Publique … Loi de 1999 sur l’excision des fillettes non-respectée… Loi de 2005 sur l’interdiction de la mendicité, en particulier pour les enfants talibés esclaves mendiants, jamais appliquée, etc…
    Mais, je lis aussi que les députés ont voté une loi pour entrainer cette baisse des loyers à Dakar , désirée par le Président Macky Sall, qui se révèle en fin de compte, inapplicable pour faire appliquer la baisse des loyers aux propriétaires locatifs de Dakar ??? Ils ont encore fait fort, les députés avec leur loi inutile à réguler la spéculation des augmentations de loyers à Dakar ??? Encore un coup d’épée dans l’eau ou encore « un pet de lapin en l’air » formule d’un commentaire d’un autre internaute qui m’a vraiment fait rigolé, sur un article précédent… Comme quoi, on peut rigoler d’un rien pour ne pas pleurer ou ne pas se mettre en colère avec toutes les tares qu’on lit, dans les articles ou dans les commentaires racistes ou insensés de l’autre con de Ndiaye…

  3. Adama NDiaye dit :

    Les propriétaires devraient faire attention… A force d’augmenter les loyers, ils vont avoir de plus en plus de mal à trouver des locataires…Les appartements vont rester vides mais il faudra continuer de rembourser le crédit contracter pour construire l’appartement….

    L’augmentation des loyers est une mauvaise idée… Quand la bulle immobilière explosera, les logements qui sont à 200 000 aujourd’hui seront à 50 ou 70 000 demain.

  4. stephane dit :

    Une villa à 250 000 à Mermoz, je suis preneur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :