REVUE DE PRESSE

Justice et sécurité, sujets dominants dans la presse sénégalaise

Les journaux sénégalais, reçus jeudi à APA, traitent essentiellement de la poursuite judiciaire contre le journaliste Adama Gaye mais aussi du dispositif sécuritaire que le gouvernement compte mettre en place pour lutter efficacement contre le grand banditisme.EnQuête informe qu’ « Adama Gaye (a été) placé sous mandat de dépôt » hier mercredi, en début de soirée. Ce journal précise que ce journaliste de formation « a été inculpé (finalement) des chefs d’offense au chef de l’Etat et d’atteinte à la sûreté de l’Etat ».
Adama Gaye a été arrêté, lundi dernier, par la Division des investigations criminelles (Dic) pour « diffusion d’écrits contraires aux bonnes mœurs ». Cet ancien collaborateur de Jeune Afrique est poursuivi pour ses publications sur les réseaux sociaux (surtout Facebook) visant principalement le président de la République Macky Sall et d’autres personnalités de l’Etat.
Le Quotidien fait savoir que le doyen des juges « poste Adama Gaye à Rebeuss (prison) » et « va prendre 45 jours de congé dès aujourd’hui ». Ce qui n’est pas du goût de Me Khoureïchi Ba, avocat de l’accusé qui, dans les colonnes de ce journal, déclare : « Cela montre que durant tout ce temps, Adama Gaye n’a pas de chance de retrouver la liberté. Nous allons saisir qui de droit par des correspondances pour les informer de la gravité de la situation ».
De son côté, WalfQuotidien affirme qu’ « Adama Gaye (est) victime d’une justice aux ordres ». A en croire ce journal, « qu’il s’appelle Khalifa Sall, Guy Marius Sagna, Luc Nicolaï, Adama Gaye ou encore Taïb Socé et Ibrahima Sèye, l’indépendance de la justice sénégalaise aura sérieusement été mise à rude épreuve dans la conduite de ces dossiers judiciaires ».
Sur un tout autre sujet, Le Soleil annonce qu’ « une stratégie contre le grand banditisme (est) en vue ». A ce propos, le quotidien national rapporte que président de la République Macky Sall a, lors du Conseil des ministres tenu hier mercredi, souligné « l’urgence de renforcer la sécurité sur l’ensemble du territoire national ».
Pour ce faire, renseigne Le Soleil, le chef de l’Etat « a invité le gouvernement à développer une stratégie spécifique de lutte contre le grand banditisme dans les centres urbains et périurbains et a demandé aux forces de défense et de sécurité d’œuvrer en synergie avec les populations pour une maîtrise du renseignement territorial et une efficacité soutenue des actions de sécurisation ». Sud Quotidien en déduit que « Macky (Sall) déclare la guerre au grand banditisme ».
En sports, Sadio Mané, figurant sur la liste des nommés pour le titre de meilleur joueur de la Fédération internationale de football association (Fifa) en 2019, « tutoie Messi, Ronaldo et Mbappé », selon Stades.
Le 23 septembre prochain à Milan (Italie), on connaîtra le lauréat du prix FIFA-The Best 2019. L’instance dirigeante du football mondial a dévoilé, hier mercredi, une liste de 10 joueurs dont l’un sera le successeur du Croate Luka Modrić primé la saison écoulée.
journaldusenegal.com/apa

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *