SAUVEZ LA SOMONE

Sauvez la lagune de la Somone

Les populations de Guereo & de la Somone vivent en harmonie depuis des générations avec la lagune & sa réserve protégée malgré une évolution urbaine croissante.
Mais, aujourd’hui, l’état du Sénégal et son président Macky SALL ont décidé avec 2 décrets de déclasser cette réserve d’oiseaux très connue des sénégalais mais aussi des touristes et amateurs de nature, au profit du groupe hôtelier DECAMERON (ex hôtel BAOBAB) qui souhaite la privatiser et défigurer le littoral ainsi que la lagune en agrandissant sa superficie actuelle (coté Somone) du coté de la lagune de GUEREO avec des immeubles et maisons de luxe.
Pour se faire, l’Etat du Sénégal veut exproprier les propriétaires terriens ainsi que les agriculteurs et les restaurateurs de Guereo.
Cette lagune est un bijou, un atout, une nécessité pour cette région & ses populations humaines et animales .
Pourquoi ne pas laisser la place aux propriétaires, aux paysans et a de petits investisseurs, et leur donner l’occasion de créer un site d’exception avec des projets de taille humaine en lien avec la nature comme des Eco lodge qui favoriseraient un tourisme et une économie verte.
Regardons vers l’avenir et préservons notre pays pour nos enfants.
Une pétition en ligne est disponible ICI 
secure avaaz.org

Vous aimerez aussi...

16 réponses

  1. TREMOULET dit :

    Destruction de l’estuaire du fleuve sénégal à Saint Louis par la création d’un canal qui a englouti des villages et obligé le déplacement de populations.
    Modification de la salinité du parc de Djoudj, le plus grand sanctuaire des pélicans, pour la création de rizières.
    Destruction de la plage de Saly par la réalisation d’une digue qui a modifié les courants.
    STOP aux conneries. Et maintenant vous voulez détriure la Lagune de La Somone.
    Le tourisme (et pas celui des hôtels de luxe) est une richesse importante pour le Sénégal, alors ne tuez pas la poule aux oeufs d’or

  2. zette73 dit :

    Je me demande se qu’ils ont dans la tête pour tout abimer comme ça
    au profit des gros riches …bien sur

  3. Beatrice BRUN dit :

    Les animaux ont la capacité de se réorganiser pour survivre.
    Les autorités Sénégalaises vont bien leur trouver un sanctuaire, (et je le souhaite).
    Il reste encore de la place.
    J’apprécie énormément 👍👍👍TREMOULET votre commentaire, mais croyez moi, tout le monde n’a pas un lien fort avec les animaux sur la Petite Côte.
    Je me suis expliquee en Décembre dernier sur ce blog et j’ai été assez conspuée.

    Être expropriee pour partir à Niokolo Koba, je signe de suite.👍😀

  4. Ribes dit :

    Honteux

  5. Beatrice BRUN dit :

    Je comprends vos points de vue.
    Y a t il une pétition en ligne, à l’initiative des Sénégalais, voire des résidents Fiscaux étrangers, voire d’une association Sénégalaise ou Internationale ?
    Que proposez vous pour les oiseaux ?
    Moi, j’ai écrit ma proposition.

  6. Bernard dit :

    Ne crions pas trop fort = cela sera encore un projet avorté !
    Comme le Club Méd, comme les digues de Saly, comme …….etc.
    N’oublions pas que nous sommes en période électorale.

  7. Xx dit :

    J’espère que ce projet ne verra jamais le jour !

  8. Val dit :

    Signez la pétition en ligne sur SECURE.AVAAZ.ORG Pour la lagune de la Somone

  9. Beatrice BRUN dit :

    Je ne comprends pas ce qu’il faut faire.
    Je ne vois rien apparaître sur avaaz.

    • Xx dit :

      Voir le texte plus haut, dernière ligne : « Une pétition en ligne est disponible ICI »
      Il suffit de cliquer sur ICI (écrit en bleu) pour y accéder

  10. Noel Martine dit :

    L article mentionne que le Baobab est administré par Decameron. Depuis 2 ans je pense il est intégré au groupe New Horizons. Donc le message est il up to date? Ce groupe ne cache pas ses objectifs sur son site malheureusement…

  11. Beatrice BRUN dit :

    Xx.
    Merci bien.
    J’ai signé et ptg sur Facebook.
    Béatrice BRUN

  12. Hortala Guy dit :

    lieu de calme et surtout d’une vie active et indispensable aux habitants et acteurs locaux. L’environnement est magique pour le novice que je suis. Il serait regrettable que des extensions irraisonnées et polluantes dénaturent ce cadre si authentique. Accompagnons les acteurs déjà engagés et attentifs au respect et à la protection de la nature qui est,et, reste le vecteur de développement essentiel de la population et du site

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :