LES SCANDALES DE L’AUTOROUTE DE TOUBA

Ila Touba: les contraintes causés par l’autoroute

L’autoroute Ila Touba sera inauguré le 20 décembre prochain. Si l’ouvrage a été salué par les sénégalais, des mesures en amont n’ont visiblement pas été prises pour limiter les dégâts au niveau des villages environnantes. Parmi ces villages, Réfane, dont les élèves sont désormais obligés de faire un détour de 10 km pour aller à l’école. Alors qu’avant l’autoroute, ils faisaient seulement 300 mètres.
« Faute de passerelle à Réfane, l’autoroute Ila Touba fait faire un détour de 10 km aux écoliers et collégiens ; alors qu’il fallait juste 300 m pour passer d’un secteur à l’autre de cette localité. C’est aberrant !
Le ministre de l’Education voit la solution dans un réaménagement de la carte scolaire dans cette zone. L’autoroute divise Réfane comme un certain Mur divisa Berlin… » s’est offusqué Jean Meïssa Diop sur sa page Facebook.
Réfane, n’est pas le seul village à subir ce calvaire. Keur Samba Kane aussi a beaucoup souffert de cette autoroute avec des hectares de terre arrachés des mains de pauvres paysans. C’est à de vils prix, le plus souvent avec des Chinois, en complicité avec des autorités locales impitoyables, explique le journaliste natif du terroir, Mame Gor Ngom.
A côté de cet autoroute, une route latéritique, cahoteuse, qui date des indépendances, mène à ce village. Triste sort de ces « sans voix », réduites à néant, qui n’intéressent les gouvernants qu’en période électorale, s’indigne l’ancien réacteur en chef du journal la Tribune.
Babacar Touré/senenews

Vous aimerez aussi...

9 réponses

  1. issa gibb dit :

    Voici un nouveau cas de Corruption au Sénégal et de dédain des problèmes du Peuple…
    Le Ministre de l’Education, S.M Thiam va réviser la carte scolaire ???
    Pourquoi faire, le problème reste le même ???
    Les gosses de Réfane auront toujours 10 kms à faire pour contourner l’autoroute pour aller à l’école…
    Il ferait mieux de construire un pont au dessus de l’autoroute ou une école du bon côté côté…
    Mais compter… Sur cet enfûmeur incompétent de Thiam qui n’a rien foutu à l’Education Nationale depuis 6 ans en poste, avec que 37 % d’enfants sénégalais scolarisés, les grèves à répétitions des maîtres parce qu’ils ne sont pas payés, parfois jusqu’à 4 mois, sans salaires et la disparition programmée de la langue française à l’école, dans un pays où ils restent 33 % de gens qui savent parler français… C’est comme pisser dans un violon ! Pauvres gosses, Pauvre Peuple, Pauvre Pays et Pauvre Autoroute de Pourris !

  2. Luc dit :

    Une simple passerelle métallique suffirait… Pourquoi ne pas y avoir pensé ?

  3. Tiocan dit :

    Il y a fort à parier que les habitants de Réfane vont trouver la solution pour passer à coups de pinces coupantes, de coupes boulons et de scies à métaux. La sécurité ne va pas y gagner, mais c’est Sénégal.

  4. Amy dit :

    Mais n est ce pas la fameuse autoroute construite avec nos amis chinois. Celle qui était louée par certains ici. Quant aux spoliations nul doute que certains y ont trouvé leurs comptes.

  5. Luc dit :

    Vont creuser un tunnel sous l’autoroute….

  6. Abdul dit :

    Vont creuser un tunnel sous l’autoroute….

  7. Ndiaye dit :

    Demandons aux autres pays comment ils ont réglé ce genre de désagréments.
    Ont ils construit un pont tous les kilomètres. Il serait intéressant d’avoir un retour d’expériences à ce sujet ?

  8. Sarr dit :

    Les autorités incompétantes ne pensent jamais au peuple! Juste comploter avec X ou Y pour s’en mettre plein les poches. C’est honteux! Il faut déloger tous ces profiteurs! Où étaient les ingénieurs chargés de l’aménagement pour la population sur le parcours? Pfff

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :