NOUVELLE SOLUTION POUR LA BRÈCHE DE St LOUIS

Une nouvelle brèche pour fermer l’ancienne : la « solution durable et définitive », selon l’ANAM

En plus des mesures d’urgence préconisées, consistant au dragage et au balisage de la bêche, une étude intégrale sera faite pour déterminer le modèle mathématique de stabilisation du canal, a renseigné la directrice de l’Agence nationale des Affaires maritimes (ANAM) lors du CRD sur la sécurisation de cette issue fluviomaritime.
Ndéye Tické Ndiaye DIOP qui faisait une présentation en marge de cette rencontre signale que des travaux de stabilisation ne devront pas être lancés avant le rapport final de l’étude intégrale.
« Cette étude est en cours dans le cadre du PROGEP, avec l’Agence de Développement municipal (ADM), membre de l’Unité de coordination sur la Brèche », a-t-elle dit.
Cette recherche devrait offrir « une solution durable et définitive à l’image des techniques connues à travers le monde et adaptées aux conditions locales ».
Elle va consister à « ouvrir un canal de délestage au sud de l’embouchure pour créer un appel d’eau pouvant entraîner la fermeture de la brèche de 2003 » et « construire une digue et recharger en sable la brèche, après délimitation du chenal navigable », a-t-elle indiqué.
Les travaux de balisage que devront être mis à la charge de la Société marocaine de Génie civil (SOMAGEC) se fera sur la base de la recommandation des hollandais ROYAL HASKONING (RH), et sur la base du rapport de INROS LACKNER ayant évalué les quantités à draguer après la réalisation d’un sondage bathymétrique. C’est d’ailleurs la SOMAGEC qui avait creusé la brèche en 2003.
NDARINFO.COM

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. issa gibb dit :

    Après avoir creusé une brèche en 2003, on parle de creuser un canal pour colmater la brèche en 2018 ???
    Une brèche, c’est un trou dans les terres qui inonde tout, on a vu le résultat depuis 2003…
    Mais un canal, ces 2 trous dans les terres qui délimitent un grand fossé rempli d’eau au milieu des terres…
    et quand çà déborde, çà inonde toujours tout… Il n’y a pas de grosse différence ???
    C’est la société Marocaine qui a percée la brèche dévastatrice et meurtrière de pêcheurs qui si colle ???
    On reprend donc les mêmes et on recommence… Aie, Aie, Aie !
    Tu m’étonnes qu’il y est la fuite des Cerveaux Sénégalais à l’étranger… Y-a-pas photo

  2. Tiocan dit :

    Attention, les apprentis-sorciers veulent remettre ça. Il faut bien réfléchir aux conséquences avant d’entreprendre des travaux et cette fois ci ne pas se louper.

  3. Yvesbzh dit :

    Une brèche ! Une seule parmi tant de félés
    Étonnant non ?

  4. ville close dit :

    Et les travaux qui devaient commencer en octobre pour récupérer les plages de Saly par cette société Hollandaise ROYAL HASKONING ??????????????

    • issa gibb dit :

      Effectivement, j’ai eu mon filleul au téléphone, ce soir, toujours aucun travaux pour les plages à Saly….
      Macky Sall et toute sa bande de bras cassés, Mame Mbaye Niang, ministre du Tourisme en tête, nous enfume avec çà depuis le mois d’août 2018 et avec des travaux qui devaient commencer en octobre 2018 ??? Jusqu’à venir sur place à Saly pour asséner leurs promesses et leurs mensonges post-électoraux 2019 et toujours à l’horizon ??? Après 5 ans d’enfumage avec les digues de la SAPCO, il faut s’attendre à 5 ans d’enfumage de plus avec la ROYAL HASKONING, pour rien à la fin, les As du Pokers-Menteurs… Souviens-t’en en 2019 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :