Clothilde Reiss libérée grâce au Sénégal?

Affaire Reiss : Abdoulaye Wade confirme son rôle de médiateur
actu-monde-Clotilde-Reiss-Facebook_articlephoto

Quel rôle a joué le président sénégalais Abdoulaye Wade ? Dans l’affaire de la libération de la jeune française Clotilde Reiss, condamnée en Iran pour espionnage, certaines sources évoquent le rôle crucial joué par le président sénégalais très proche de la France.
Affaire Reiss : s Abdoulaye Wade confirme son rôle de médiateur
C’est lui qui aurait négocié directement avec son homologue iranien Mahmoud Ahmadinejad : il aurait été en quelque sorte le médiateur…
« Je suis venu [en Iran] pour la mise en œuvre. Les iraniens ne voulait pas qu’elle quitte Téhéran avant mon arrivée. Je suis quand même le président de l’OCI (Organisation de la Conférence Islamique). C’est fort de ça que je pouvais faire quelque chose. Mais je ne dis pas que si ce n’était pas moi, quelqu’un d’autre l’aurait fait ».
Il a également mis en cause un porte-parole de l’Elysée, André Parant, le conseiller spécial de l’Elysée pour l’Afrique. Lors d’un appel, il y a plus de six mois, celui-ci lui aurait demandé « de laisser ce dossier de côté », la France ayant « un contact très sérieux ». « Je ne sais pas si c’est lui ou s’il a reçu des instructions, mais je dis simplement que le fait pour lui de me dire d’arrêter de m’occuper de cette affaire il y a six mois, parce qu’ils avaient un bon contact, prouve que ce contact n’était pas bon. Cela veut dire que Clotilde Reiss aurait été libéré il y a déjà six mois » a-t-il conclu

Vous aimerez aussi...