LA PÊCHE SÉNÉGALAISE EN 2018

Augmentation de 19.564 tonnes des débarquements de la pêche

Les débarquements de la pêche au Sénégal au terme de l’année 2018 ont enregistré une augmentation de 19.564 tonnes en valeur absolue comparés à l’année 2017, selon les données établies par la Direction de la pêche maritime (DPM).Le cumul de ces débarquements s’est établi à 545.631 contre 531.076 tonnes en 2017, soit une progression de 3,7% en valeur relative.
La hausse est le fait principal de la pêche industrielle avec des prises évoluant de 25,3% à 165.462 tonnes en 2018 contre 132.031 tonnes en 2017.
Quant à la pêche artisanale, ses débarquements se sont repliés de 3,5% à 380.169 tonnes contre 394.036 tonnes en 2017.
Cependant, il faut signaler que l’augmentation des débarquements est beaucoup plus importante durant la période 2016-2017, avec 28.565 tonnes enregistrées.
apanews

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Reyser dit :

    En voilà des données précises qui nous permettent de comprendre la rareté du poisson ainsi que l’impact sur les prix. On mangera de la viande.

  2. Beatrice BRUN dit :

    Ce que je voudrais connaître, ce sont les techniques de pêche de tous ces bateaux industriels Étrangers qui spolient la ressource marine SENEGALAISE !
    Emploient ils les filets électriques, quand on sait tous aujourd’hui que le poisson agonise de longs moments avant de mourir, et cela pose problème au consommateur d’un point de vue ÉTHIQUE.
    Reyser, la viande d’animaux terrestres ou d’animaux marins reste toujours de la viande.

    C’est exact manger de la viande de poisson. devient CHER.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :