8 STADES RÉHABILITÉS PAR LA CHINE

Réhabilitation de 8 stades régionaux: la Chine investit 1,9 milliard FCFA pour le projet

La République populaire de Chine a offert, dans un projet d’assistance technique, 1 milliard 900 millions FCFA au Sénégal pour la réhabilitation de huit (8) stades régionaux. La cérémonie a été lancée, jeudi, à Louga par le ministre des Sports, Matar Ba.

Le ministre des Sports a procédé au lancement officiel du démarrage du projet d’assistance technique à l’entretien de huit (8) stades régionaux. « D’un coût de 1 milliard 900 millions FCFA, le projet d’assistance technique comprend la réhabilitation de 8 stades régionaux du Sénégal par la coopération chinoise », a déclaré Matar Ba. Il s’agit notamment des stades Alassane Djigo de Pikine, Massène Sène de Fatick, Caroline Faye de Mbour, Mawade Wade de Saint-Louis, Alboury Ndiaye de Louga, ceux de Matam, Kolda, Tambacounda.

Entièrement financé par la république populaire de Chine pour une durée d’exécution de 36 mois (3 ans), le projet intègre la réparation, l’entretien et la formation, organisé en 6 composantes : la réparation des projecteurs, de la sonorisation, de la pelouse synthétique, des tableaux magnétiques, la fourniture de filets et de matériels d’entretien et la formation des personnels préposés à l’entretien et à la maintenance.

pressafrik.com

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. Bernard dit :

    Que veut le peuple : du pain et des jeux !
    Que récoltera le peuple: des jeux et des dettes !

  2. oyster dit :

    J’ai bien peur que vous ayez raison …

  3. Le chaman dit :

    Ben voyons, la République Populaire de Chine a OFFERT 1milliard 900 millions, comme si la Chine avait l’habitude d’offrir, le cadeau à forcément une contre partie, mais le journaliste n’en dit rien, pourtant les mieux informés savent tous que la Chine, pour assurer son avenir et sa suprématie dans le monde demain, a besoin de matière première et de terre, alors des cadeaux, ce n’est pas le genre du pays.
    Camarades Sénégalais, vous aller avoir besoin de beurre de karaté en barigots de 200 kg pour que la douloureuse soit moins pénible, c’est à ce moment là qu’on se dit qu’il y a des cadeaux empoisonné.

  4. Ndiaye dit :

    Il faut de tout pour faire un monde.

  5. Ivan dit :

    Pour toute construction, que ce soient des stades, des routes, des palais présidentiels… la Chine accorde des prêt s. Elle est devenue ainsi le plus gros prêteur de l’Afrique. Lors de la crise sanitaire, plusieurs pays, la France en tête, ont proposé d’annuler la dette de l’Afrique. La Chine s’y est opposée et a proposé « d’oublier temporairement la dette » en échange pour les pays africains de souscrire de nouveaux prêts avec un taux d’intérêt supérieur à celui de la banque mondiale. Le cynisme n’a pas de limites…

    • Stephane dit :

      Le Chinois n’a pas besoin de clim dans sa voiture ou dans son bureau. Au Sénégal le Chinois vend ses  » Chinoiseries  » au détail, pas d’intermédiaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :