MARTINIQUE – DAKAR: DESSERTE ANNONCÉE

La mise en place d’une desserte aérienne entre la Martinique et le Sénégal se précise

Lancé il y a deux ans, après des premiers échanges au Sénégal, le projet de mise en place d’une desserte aérienne entre Fort-de-France et Dakar pourrait voir le jour prochainement.

Fort-de-France directement reliée à Dakar, au Sénégal ? Ce projet un peu fou semble devenir de plus en plus concret. Cette semaine, des représentants d’Air Sénégal, de l’aéroport de Dakar et de l’Agence Sénégalaise de Promotion Touristique sont en visite à la Martinique.

À leur programme, indique le Comité Martiniquais du Tourisme : des rencontres avec les autorités locales, avec les acteurs institutionnels et privés du transport aérien, du tourisme et du voyage. Ils bénéficieront également de la découverte de la Martinique.

Ce jeudi, Bénédicte di Géronimo, la présidente du Comité Martiniquais du Tourisme et Frantz Thodiard, le président du directoire de la SAMAC (Société Aéroport Martinique Aimé Césaire) annoncent une conférence de presse, en présence des autorités sénégalaises, « dans le cadre de la mise en place d’une desserte aérienne entre Dakar et Fort-de-France ».

Premiers échanges il y a deux ans

C’est il y a deux ans, en février 2020, à l’issue d’un déplacement au Sénégal du président de la Samac que le ministre du tourisme et des transports aériens sénégalais, Alioune Sarr, avait communiqué son intérêt pour cette ligne directe. « J’ai instruit les services de me soumettre le dossier de faisabilité technique de la ligne, qui jouera un rôle essentiel dans la promotion du tourisme mémoriel », avait-il écrit sur son compte Linkedin.

Au large des côtes sénégalaises, l’île de Gorée a été du XVe au XIXe siècle le plus grand centre de commerce d’esclaves de la côte africaine. L’Unesco en a fait un symbole de l’exploitation humaine et un sanctuaire pour la réconciliation.

Fondée en 2016, Air Sénégal est la compagnie aérienne nationale du Sénégal. Elle dispose actuellement d’une flotte de 9 avions et dessert 24 destinations, dont trois en France (Lyon, Marseille et Paris).

Si le projet de desserte vers Fort-de-France, située à 4600 kilomètres de Dakar, se concrétisait, Air Sénégal serait la première compagnie au monde à proposer une ligne directe entre l’Afrique et les Antilles françaises.

martinique.franceantilles.fr

Vous aimerez aussi...

9 réponses

  1. yvesbzh dit :

    Ca prête à rire une fois de plus.
    Ou vont’ils chercher tout ça ?

  2. Stephane dit :

    l’île de Gorée a été du XVe au XIXe siècle le plus grand centre de commerce d’esclaves de la côte africaine. L’Unesco en a fait un symbole de l’exploitation humaine et un sanctuaire pour la réconciliation.

    Maintenant c’est devenu le plus grand centre, bande d’escrocs

  3. amy dit :

    nos cousins pourront venir constater que nous ,gérons de main de maitre notre environnement touristique, avec nos campagnes dépotoirs, nos plages paradis des déchets plastiques, nos antiquaires casse-couilles, nos guides arnaqueurs.
    Pour l’avenir de la compagnie, pas de soucis, Ndiaye a une solution.
    Pour Gorée , pas de doutes, ils constateront que les « négriers » n’hésitaient pas à choisir les difficultés. Embarquer depuis des rivages dangereux plutôt qu’embarquer depuis les plages sûres..
    Enfin , ils pourront pousser jusqu’à Mbodiene pour participer au projet AKON CITY

  4. Le chaman dit :

    La mythomanie et mégalomanie de notre ministre Allioun Sarr, s’accélère, il va nous péter une durite ce garçon.
    Parsque il s’imagine remplir un avion, même une fois par semaine, pour amener des Martiniquais et des Guadeloupéins à Gorée, et pour reprendre les propos d’amy, s’étaler sur la plupart de nos plages pourries de déchets, on voit bien que ces gens là ne connaissent pas l’outre mer,

  5. issa gibb dit :

    L’Île de Corée, grand centre de l’Esclavage est un Mensonge Historique.
    Les comptoirs de Saint Louis, Dakar et Rusfique ont été des centres de rétention et d’embarquements au Sénégal, des esclaves vendus par leurs propres frères noirs aux négriers €uropéens pour peupler les Antilles et les Amériques…
    Mais pas Gorée ! Le Sénégal vit toujours dans ce Mensonge Historique et il le propose encore aux touristes et à l’enseignement aux générations futures…
    Un tel pays qui vit dans le déni permanent doit se sortir les doigts du cul car à mentir sur son passé, ce pays ne peut avoir d’avenir…
    Tout en respectant le Devoir de Mémoire de ce que fut l’Esclavage et ses 3 traites négrières, mais en restant dans la Vérité de ce qui s’est réellement passé pendant les plusieurs siècles de ce Crime contre l’Humanité…

    Mais le propos n’est pas là !
    Que pour l’annonce de cette desserte Martinique- Dakar, le ministre Alioune Sarr vienne vendre Gorée comme fleuron de la destination Sénégal à la Martinique ou à la Guadeloupe, est un peu fort du goulot et nous prouve encore plus le niveau de connerie que peut peser ce ministre nul et taré…
    Déjà, les Martiniquais, les Guadeloupéens et tous les Antillais noirs en général, sont des descendants directs de l’Esclavage Transatlantique, au contraire des Africains qui ont eu la chance de ne pas être raflés par les négriers €uropéens ou être vendus esclaves par leurs propres frères Africains… Et ces gens n’aiment pas du tout, mais pas du tout qu’on vienne les titiller avec ce passé ou ressasser ce triste passé (au contraire de certains Africains) => Alioune Sarr a donc tout faux avec son Gorée, fleuron du Tourisme au Sénégal !
    De plus, ce crétin ministériel devrait aller faire un tour aux Antilles, en Martinique ou en Guadeloupe pour voir ce qu’est une vraie destination touristique digne de ce nom, avec leurs plages immaculées d’exotisme et de propreté, avec leurs hôtels 5 étoiles et leurs accueils professionnels, leurs cocktails variés à base de rhum, etc…
    Avant de croire que des Antillais vont quitter leurs paradis pour venir en vacances dans un pays dégueulasse, aux plages remplies de plastiques et autres excréments où le sable pue la pisse…
    Où les touristes sont emmerdés en permanence par les banas-banas et autres escrocs-harceleurs de tous poils, dès qu’ils quittent leurs hôtels pour aller se promener….
    Où les serveurs font la gueule quand les touristes commandent et consomment de l’alcool en vacances et où les touristes sont réveillés par les appels tonitruants à la prière à 5 heures du matin dans un pays musulman qui ne comprend toujours pas qu’il faut respecter les touristes quand on se veut une destination touristique digne de ce nom…
    Où on découvre que le Sénégal est un pays esclavagiste d’enfants, avec ses milliers d’enfants Talibés Esclaves mendiants forçaient à mendier au 21° siècle, preuve que le Sénégal n’en a toujours pas fini avec l’Esclavage et qu’il a aucune leçon à donner au Monde sur ce sujet, tant qu’il n’a pas laver ce problème chez lui…
    Plus, une société patriarcale avec le statut inférieur des femmes, les mariages forcés de mineures et l’excision des fillettes, etc… La corruption endémique et le racket policier, sans oublier les meurtres dans les commissariats ou les prisons et les morts innocents tués par les tirs policiers à balles réelles lors des manifestations, etc…
    Et la montée Islamiste qui prône la Haine des Occidentaux et le départ des touristes qui démontre que la Teranga Sénégalaise n’est plus qu’une coquille vide, juste bonne pour l’équipe nationale des Lions du Sénégal… Y-a-pas photo !

    Les Martiniquais, les Guadeloupéens et autres Antillais d’Alioune Sarr ??? Après les 2 millions de touristes Américains de Youssou Ndour et les 3 millions de touristes Chinois de Macky Sall… QU’ON A JAMAIS VU ???
    Vous y croyez-vous à cette desserte Martinique-Dakar et à sa rentabilité ??? In chà Allah !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :