LE MINISTRE DE LA PÊCHE COMPTE LES BATEAUX…

Licences de pêche : 120 navires opèrent officiellement au Sénégal

La flotte sénégalaise compte 120 navires dont 31 bateaux battant pavillon Union européenne et 24 autres dont les licences n’ont pas encore été renouvelées, a fait part, vendredi, le ministre des Pêches et de l’économie maritime, Alioune Ndoye.

’’La flotte sénégalaise compte actuellement 120 navires au total. Trente-et-un bateaux appartiennent à l’Union européenne et les vingt-quatre autres n’ont pas encore renouvelé leurs licences’’, a-t-il précisé lors de son intervention à la conférence de presse du gouvernement.

Le ministre a souligné que cette situation est gérée de façon stricte, suivant les règlements qui régissent cette question.
Concernant la flotte industrielle, le Sénégal ’’en a besoin pour faire évoluer le secteur’’, a signalé M. Ndoye, indiquant qu’elle est protégée et aidée par l’Etat qui la subventionne.

’’Cette flotte industrielle permet à la Pêche d’être le premier secteur qui rapporte des devises à l’économie sénégalaise. Avec la dernière évaluation, on était à plus 262 milliards de francs CFA. C’est un pan important de l’économie nationale’’, a expliqué le ministre.
Alioune Ndoye a rappelé que l’année dernière, il y avait 129 navires qui opéraient au Sénégal, dont 32 européens et un autre battant pavillon cap-verdien.

APS/ndarinfo.com

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Le chaman dit :

    Comme toujours au Sénégal, lla comptabilité n’est pas un point fort, ce cher Ministre des bateaux et des poissons, s’octroie 120 navires, mais voilà 31 navires battent pavillon Européen, 24 non identifié n’ont pas reçu le renouvellement de leurs licences de pêche, total 55 bateaux n’appartiennent pas à la flotte Sénégalaise, laquelle est donc forte de 65 bateaux au lieu de 120. C’est bizarre cette propension à s’octroyer ce qui appartient aux autres, le TER c’est bien connu à été financer par le gouvernement, les gendarmeries sur que la France n’a pas donné un rotin, et ne parlons pas des caisses de l’état ou on puise honteusement pour s’assurer des jours heureux, la Lonase, partout où il y a de l’argent, les biens placés, plus honnêtes y a pas, puise sans relâche, s’accapare les biens d’autrui sans vergogne, alors mettre 55 navires de pêche dans son escarcelle, c’est pacotille !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :