LES VACCINS AU SENEGAL…

Covid-19 : Le Sénégal a perdu 2 % des vaccins reçus

Le docteur Ibou Guissé du Service national de l’éducation et de l’information pour la santé, est catégorique : «Tout acte médical doit être précédé d’une communication interpersonnelle.» Et ladite communication n’a pas été faite, dans le cadre de la campagne de vaccination contre le coronavirus, insiste-t-il.

Toutefois, il s’est expliqué en soutenant qu’avec la Covid-19, «on n’a pas eu le temps de former les acteurs communautaires». Résultat : le Sénégal a enregistré une perte de 2 % des vaccins reçus. «Un taux important», dira-t-il.

L’expert a donné ce chiffre ce 22 septembre, au cours de sa présentation sur la stratégie nationale de vaccination contre la Covid-19, à Thiès, lors de l’atelier de formation de deux jours sur les types de vaccin, les idées reçues sur la vaccination et la stratégie vaccinale développée par la Direction de la prévention, en partenariat avec Usaid Breakthrough action, aux journalistes membres de l’Association des journalistes en santé, population et développement (Ajspd).

Il a indiqué que le délai de fabrication des vaccins a suscité une méfiance de la part des populations. Car, d’habitude, le temps de validation d’un vaccin est de 10 ans», éclaire-t-il.

AstraZeneca : Sur 1 049 004 doses à utiliser, 661 820 ont été administrées

Cependant, le Dr Guissé a rappelé que la vaccination est une opportunité pour réduire la morbidité et de la mortalité dues à la Covid-19.

D’autant plus que sur un échantillon de 322 décédés de la maladie, 98 %, soit 316 des patients, souffraient des comorbidités et 2 % ne présentaient pas de comorbidités. Et les plus fréquentes associées aux décès sont l’hypertension artérielle (Hpa) et le diabète.

Jusque-là, trois vaccins sont disponibles au Sénégal. Il s’agit de Sinopharm, d’AstraZeneca et de Johnson & Johnson. «Le Sinopharm a un taux d’efficacité de 79 %, AstraZeneca est entre 70 à 90 %, et 64 % pour Jonhson & Johnson. Pour la couverture vaccinale nationale, on est à 67 %», a-t-il souligné.

Avant de renseigner : «Pour Sinopharm, on a un taux de perte de 1 %. Sur 1 082 385 doses à utiliser, 772 684 ont été administrées, soit un taux de 71 %. AstraZeneca a un taux de perte de 10 %, puisque sur 1 049 004 doses à utiliser, 661 820 ont été administrées, soit un taux de couverture de 63 %. Le vaccin Johnson & Johnson, sur 437 760 doses à utiliser, 298 978 ont été administrées, soit un taux d’utilisation de 68 % et un taux de perte de 5 %.»

Awa FAYE – Seneweb.com

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. Regis Costet dit :

    Rien compris…J’espère que la journaliste a compris…

  2. rover dit :

    la perte peut etre soit dans la reception /repartition des doses vaccinales entre les différents centres soit dans la preparation des doses ou les deux
    pour le reste melange confus de commentaires divers sur la vaccination et ses impacts

  3. Albé dit :

    Je sauvé des vies, je laisse ma dose

  4. terry dit :

    Mangez du bouïï pour préserver votre santé !

  5. oyster dit :

    SI le temps de validation d’un vaccin est d’environ dix ans ce qui me parait
    assez logique ,on peut comprendre dans un premier temps la méfiance !
    Cependant dans un deuxième temps ,le risque apparait trop grand pour tous
    de ne rien faire .
    La confusion des déclarations sur le sujet alimente le courage fuyons !
    N’ayez pas peur du vaccin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :