GORÉE SANS PLASTIQUE

Lancement du projet zéro déchet: Augustin Senghor veut faire de Gorée, l’île la plus écologique

Gorée est l’une des îles les plus visitées au monde. Son maire, Augustin Senghor, veut en faire la plus écologique. La mairie va interdire l’entrée des sachets plastiques.
Près du débarcadère de Gorée, des plongeurs nagent entre les voiliers. Ils cherchent et amassent les déchets solides. Sur la terre ferme, des groupes de jeunes filles, de garçons, des défenseurs de l’environnement et des activistes écologiques ramassent tous les déchets sur leur passage. Si certains ont investi les rues et ruelles, d’autres longent le littoral rocheux où ils extraient, de temps en temps, des sachets et des pots usés. Cette opération marque le lancement du Projet Gorée Zéro déchet, le samedi 5 décembre 2020. Le maire se fixe des objectifs ambitieux pour l’île mémoire. « Gorée est l’une des îles les plus célèbres ; nous voulons en faire la plus propre, la plus écologique », affirme le maire Augustin Senghor.
Cette ambition commencera par l’interdiction d’entrer dans l’île avec les sachets plastiques qui ne sont pas biodégradables. Tous les visiteurs seront invités à échanger leurs sachets plastiques avec des sachets écologiques à l’embarcadère au Port autonome de Dakar. Outre l’interdiction, les familles ont reçu des poubelles offertes par l’entreprise Kirène. «Avec ces poubelles, les ménages, les services administratifs vont passer à l’échelle le tri sélectif ainsi que les écoles », déclare Abdou Wahab Sow, responsable du système de management à l’île de Gorée. La Directrice exécutive de l’Océanium, Angèle Leconte, a lancé un appel à la préservation de la biodiversité marine qui est en train d’être décimée à cause de la pollution. Le Directeur général de la société Kirène, M. Alcantara a dénoncé les constructions le long du littoral dans la zone des Almadies qui fragilisent les côtes et favorisent, du coup, l’avancée de la mer.
La préservation des écosystèmes n’étant plus une problématique locale, la Fondation Konrad Adenauer mise sur la sensibilisation et des actions pour réduire les agressions qui impactent le cadre de vie et l’environnement. « La pollution de la mer favorise la prolifération des maladies. C’est pour cela que nous encourageons toutes les initiatives qui protègent l’environnement. Nous sommes obligés de procéder à un changement d’attitude et de perspective », a soutenu Ingo Badoreck, le Directeur de la Fondation Adenauer. L’île de Gorée qui est dans le recyclage des déchets solides et bientôt ses eaux usées ; celles-ci seront traitées et réutilisées pour entretenir les jardins et les plants qui seront mis en terre le long des rues et ruelles.
Idrissa SANE/lesoleil.sn

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Roro85 dit :

    Bravo Monsieur le Maire, il était temps de faire quelque chose pour l’image de cette jolie ile et du Sénégal
    Félicitation Monsieur le Maire.

  2. Bernard dit :

    Bonne initiative ! Questions: combien de jours va durer cette prise de conscience écologique et où sont déversés les ordures ramassées ?

Répondre à Bernard Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :