BAMBOULA DU GAZ

Blocs de gaz attribués à une entreprise non qualifiée : Le Sénégal perd des milliards de dollars

Malheureusement, ce n’est pas toujours le cas, explique l’expert en corruption du secteur pétrolier, Alexandra Gillies. Dans son analyse la plus récente qui examine l’industrie pétrolière du Sénégal, Gillies a déclaré que l’administration dirigée par le président Macky Sall avait cédé deux des plus grands gisements de gaz offshore de son pays à une société qui n’a aucune expérience, encore moins une expérience éprouvée développement sûr de ces ressources.
Dans son rapport, Gillies a noté que Frank Timis, un homme d’affaires roumain-australien au passé corrompu et sans expérience dans l’exploration offshore, a créé une société appelée PetroTim en 2012 et l’a enregistrée dans les îles Caïmans. Après avoir créé cette société, Gillies a noté qu’il l’avait utilisée pour obtenir les droits de deux concessions offshore, Saint Louis et Cayar, la même année.
Deux ans plus tard, il a créé une autre société écran appelée Timis Corporation, enregistrée dans les îles Vierges britanniques, et a engagé le frère du président, Aliou Sall, pour diriger le spectacle. Il est important de noter que le frère du Président a également peu ou pas d’expérience en matière d’exploration et de production en eau profonde.
Moins de deux mois après l’enregistrement de la nouvelle société et l’embauche du frère du président, la société a commencé à vendre les intérêts dans les champs de gaz car elle n’avait pas les moyens de faire honneur au programme d’exploration.
Gillies a noté que Timis Corporation avait vendu 60% des actions à la société pétrolière américaine Kosmos en 2014 pour plus de 400 millions de dollars américains. Cette même année, Kosmos a découvert d’importantes réserves de gaz naturel. Le géant pétrolier britannique British Petroleum (BP) a ensuite rejoint le partenariat et a acquis 30% des parts des blocs, ce qui a permis à Timis d’obtenir plus de 200 millions de dollars américains.
En 2017, BP a ensuite racheté Timis Corporation pour 250 millions de dollars américains. Cette société détenait les actions restantes dans les blocs gaziers. BP a également accepté de verser à Timis au moins 12 G $ US de redevances sur une période de 40 ans. Au total, Timis a gagné environ 900 M $ US en espèces dans les cinq ans suivant l’acquisition des blocs et aujourd’hui, le joueur de 55 ans est prêt à vivre avec au moins 12 G $ US supplémentaires à suivre.
Compte tenu de ce vol flagrant des principaux actifs gaziers du pays, Gillies a déclaré que les entreprises qui n’ont pas d’antécédents ou d’expérience dans l’industrie, ainsi que peu ou pas de financement ou d’actifs pour mener à bien les programmes de travail requis, ne sont clairement pas qualifiées pour posséder du pétrole et du gaz. les atouts. L’expert pétrolier a souligné qu’il s’agissait d’un drapeau rouge flagrant qui justifie toujours un examen minutieux par la société civile
dakarsoir.com

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. le chaman dit :

    Ah bon? Comment es-ce possible? Le frère du Président, un homme irréprochable qui vous dira la main sur le coeur, que plus honnête que lui y’a pas, comme d’ailleurs tout les ministres de Maky Sall. Et puis le gaz est pas encore dans les tuyaux.

  2. robert dit :

    Silence assourdissant de ce cher mr Ndiaye

    • Galips dit :

      Normal, il n’intervient que pour exprimer son racisme anti français. Il attend « les sous du pétrole et du gaz » avec les 2 pieds dans la merde.

  3. Stephane dit :

    Dans le fion, peuvent toujours s’accrocher les futurs responsables politique du Sénégal s’ils ont l’intention de dénoncer cette magouille Sénégalo-Américaine

  4. Oumar dit :

    Ce pays pars en couille avec des tels responsables incompétents déjà quand tu vois un ministre qui ne sait même pas s’exprimer en Français qui est la langue administrative cet une honte pour être milliardaire en Afrique il faut tout faire pour être politiciens ces fils de pute

  5. issa gibb dit :

    Cette experte en corruption dans le secteur pétrolier, Alexandra Gillies nous ressort l’affaire PétroTim et Timis Corporation, en nous rappelant que c’est l’homme d’affaires roumain-australien Frank Timis au passé corrompu et incompétent dans le forage pétrolier&gazier qui s’est fait un fric fou estimé à 900 millions de dollars US, plus 12 millions de dollars de redevances pendant 40 ans, avec les 2 principales concessions offshores de Saint-Louis et Cayar concédés par les frères Macky & Aliou Sall…
    Ce dernier Aliou Sall, frère cadet du premier (Macky Sall, le pdt du pay), qui n’en connait pas plus dans le forage pétrolier&gazier, a pourtant été embauché par Frank Timis avec un salaire mirobolant estimé à 250 000 dollars US par mois dans ces sociétés de Frank Timis aux montages écrans dans les paradis financiers que sont les Îles Caïmans et les Îles Vierges Britanniques… Ce qui ne trompe personne
    Le Sénégal a donc perdu des millions de dollars, peut être des milliards de dollars qui devaient revenir comme promis au peuple sénégalais dans le discours de Macky Sall sur cette future manne noire, le « Pétrole du Peuple », alors que ces 3 larrons se sont déjà fait un fric fou, tandis que les Sénégalais n’ont pas vu une seule goutte de pétrole et continuent à se débattre dans une misère noire et le ConnoVirus Chinois… On a bien à faire à 3 fils de putes ! Incompétents en forage, mais pas incompétents du tout, dans la corruption !
    Ce petit rappel d’Alexandra Gillies est le bienvenu pour ne pas oublier comment la tribu Sall gouverne le Sénégal, après la tribu Wade… Comme si ce pauvre Sénégal était destiné à n’être gouverné que par des ordures égoïstes, véreuses et corrompus = Des fils de putes… On en sort pas !

Répondre à Stephane Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :