JOOLA: 17 ANS APRÈS

Ziguinchor : lancement officiel des travaux de construction du Mémorial le Joola

Le ministre de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop, a procédé vendredi, au lancement officiel des travaux de construction du Mémorial Bateau le Joola pour un coût d’environ trois milliards FCFA et une durée de construction de 18 mois, a constaté l’APS.
En présence de la ministre du Commerce, Aminata Assome Diatta, des députés, des autorités administratives et locales, des responsables d’associations de familles de victimes, des autorités religieuses et coutumières, M. Diop a dévoilé la plaque du Mémorial Bateau le Joola et procédé au lancement officiel de travaux de construction.
« C’est le début de la concrétisation de l’engagement du chef de l’Etat d’ériger ce Mémorial sur les berges du Fleuve Casamance. Les travaux sont prévus pour une durée de 18 mois. Le coût global de construction avoisine les 3 milliards FCFA », a indiqué le ministre de la Culture et de la Communication.
Il a ajouté que son département sera « le maître d’ouvrage des travaux qui seront réalisés par l’entreprise Eiffage Sénégal », avant de rappeler les enjeux et la pertinence de l’infrastructure.
« Elles sont nombreuses, ces victimes, venant d’horizons divers, qui ont payé un tribut à la mer et laissé dans un très profond désarroi familles et proches, mais encore des femmes et des hommes du monde entier, sensibles à la vie, au sort des humains, et solidaires quand se manifestent les coups immanents du destin qui nous réveillent à la conscience », a-t-il estimé.
« La tragédie qui nous a frappés en cette nuit du 26 septembre 2002 est terrible (…) par son ampleur jamais égalée du fait du nombre des victimes et du nombre des nationalités concernées. Elle porte en elle-même un contenu d’universalité qui nous engage à réfléchir, à méditer pour mieux agir », a poursuivi Abdoulaye Diop.
« Ce Mémorial nous permet de faire preuve d’un sens aigu des responsabilités pour retrouver et prendre la plaine mesure des enjeux de l’heure autour d’une union sacrée pour les victimes, les familles du Joola et pour la République autour des valeurs comme la dignité humaine », a déclaré Eli Diatta au nom des associations des familles des victimes.
Selon lui, ce Mémorial « va permettre d’écouter les plaintes des cœurs meurtris qui compatissent dans la douleur, de méditer la solitude abyssale de ceux et celles que nous avons tant aimés, leurs corps entrelacés dans une diversité ethnique et religieuse de notre Nation et des citoyens d’autres nations, morts d’avoir aimé notre pays et dont le martyr doit être l’aiguillon qui nous engage sur les chantiers de l’espérance ».
Il y a 17 ans, le Sénégal enregistrait la plus grande catastrophe maritime, avec le naufrage du bateau « Le Joola », au large des côtes gambiennes, dans la nuit du 26 au 27 septembre 2002, un drame qui a fait 1863 morts et disparus pour seulement 64 rescapés, selon un bilan officiel.
Le ferry assurait la navette entre Dakar, la capitale sénégalaise, et Ziguinchor, la principale ville de la Casamance, la zone sud du Sénégal. Il avait une capacité de 500 passagers. Cet accident a été donc visiblement causée par une surcharge de passagers
La justice sénégalaise a conclu à la seule responsabilité du commandant de bord, disparu dans le naufrage, ce qui fait que le volet judiciaire de cette affaire a été enterré dès 2003
MTN/ASB/OID/APS

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Stephane dit :

    Ça été rapide pour une fois,depuis le drame Wade à quand même construit sa chinoiserie Coréenne à plusieurs milliards

  2. Regis Costet dit :

    Ce monument de la renaissance africaine fait beaucoup parler…Personnellement,je ne le trouve pas vilain et je préfère cette dépense de plusieurs milliards …De toute façon,l’argent ne serait pas aller aux plus démunis…Maintenant,reste l’entretien…On est en Afrique…Pour le Joola,ça restera toujours le drame le plus effroyable…

Répondre à Stephane Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :