Sauver le littoral!

La restauration du littoral sera primordiale
thumbnail.php.2.jpg
Le ministre sénégalais de la Pêche et des Affaires maritimes, Ali Haidar, a affirmé mardi à Dakar, que la restauration du littoral sera largement prise en compte par le nouveau code le pêche, soulignant du coup que le littoral sénégalais est agressé par de multiples facteurs.
« La restauration du littoral nous préoccupe au plus haut niveau. Il est agressé par le réchauffement climatique, le prélèvement du sable marin et l’urbanisation anarchique. C’est pourquoi, le prochain code de la pêche accordera une importance capitale à sa restauration », a notamment dit M. Haidar à l’ouverture des journées scientifiques du littoral (JSL) de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar.
L’édition 2014 qui s’achève ce 11 avril porte sur le thème : »Vulnérabilité et résilience des écosystèmes littoraux ouest africains ».
Selon le ministre de la Pêche, les différentes parties prenantes sont en train de travailler sur ce nouveau code de la pêche pour la durabilité du secteur et la protection du littoral.
« Nous allons, a-t-il ajouté, restaurer le littoral en procédant à des nettoyages sous-marins et à la pose de récifs artificiels. Tout ceci doit permettre aussi de restaurer l’habitat du poisson. Car, nous avons la responsabilité politique de travailler contre le pillage des ressources halieutiques ».
Afriscoop

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. maryse dit :

    il serait grand temps de réagir!! tt fou le camp le littoral….. les poissons…. les touristes…..inch allah!!!!!!!!!!!!

  2. Candide dit :

    Ali Haidar a déjà fait de belles choses en ce domaine. J’espère qu’il obtiendra les moyens nécessaires pour aboutir à des actes concrets. C’est une action absolument impérative pour le pays, à tous points de vue.

  3. flopaty dit :

    ce serait bien le moment qu’il dise ouvertement NON aux projets de mines a ciel ouvert dans les dunes de Casamance et que l’etat dise franchement ou en est ce dossier via vis des australiens et des chinois qui ont obtenues il y a quelques années l’autorisation de sonder et qui attendent le permis d’exploiter….. tout est prêt et localement toutes les populations sont contre le projet mais depuis 3 ans au sommet de l’etat, rien ne filtre sauf des déclarations faites a londres il y a quelques mois comme quoi la promesse serait tenue : lrd chinois et les australiens sont certains de pouvoir venir saccager en toute impunité les cotes de casamance

%d blogueurs aiment cette page :