Mendicité interdite au Sénégal

Sept maîtres coraniques condamnés pour incitation à la mendicité
breveon4085.jpg
Sept maîtres coraniques sénégalais ont été condamnés mercredi par le tribunal de Dakar à six mois de prison avec sursis et à une amende individuelle de 100.000 FCFA pour incitation de leurs jeunes talibés (élèves) à la mendicité, a-t-on appris de source judiciaire.
Il leur reproche d’avoir transgressé la loi interdisant la mendicité des talibés sur la voie publique.
La mendicité est interdite sur la voie publique au Sénégal par les autorités depuis quelques semaines.
Devant l’ampleur du phénomène de la mendicité, surtout des enfants de 2 à 15 ans dont 8.000 ont été dénombrés dans les rues de Dakar, les bailleurs de fonds avaient exprimé des doutes sur la volonté du Sénégal d’appliquer une loi interdisant la mendicité votée depuis 2005.
Les enfants mendiants sont pour la plupart des élèves des écoles coraniques, appelés talibés, que leurs maîtres ont fait venir des régions sénégalaises ou des pays voisins.
Cette traite des enfants obligés chaque jour de rapporter au maître près d’un euro, et qui passent plus de temps dans la rue que dans les écoles, n’a pas cessé d’être dénoncée depuis les années par les organisations humanitaires et des droits de l’homme. C’est sous leur pression que les nouvelles mesures ont été prises.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. eric dit :

    Forcément pour payer les 100.000 Fcfa d’amende : les talibés vont devoir mendier encore un peu plus et se faire encore tabasser pour ramener au plus vite les Xalis à leur seigneur et maitre !!!….

%d blogueurs aiment cette page :