Les recherches de l’avion d’Air France via Dakar

Avion d’Air France. Paris lance des recherches au large de l’Afrique
P1008121D953853G_apx_470__w_ouestfrance_

Jean-Louis Borloo, ministre de l’écologie et du développement durable, qui a sous sa coupe le secrétariat d’État aux transports, a annoncé que la France allait envoyer un Bréguet Atlantique pour entamer des recherches.
Un Bréguet Atlantique a ainsi décollé de Dakar. « Le Bréguet Atlantique est parti. Sa mission s’inscrit dans le cadre des accords de défense entre la France et le Sénégal, prévoyant la recherche de bateau ou avion en difficultés », a-t-on indiqué à l’ambassade de France.
Les recherches s’orientent vers le large des côtes africaines, même si les autorités brésiliennes ont entamé des recherches au large de Récife, à la pointe Nord-Est du pays. En effet, selon l’armée brésilienne, l’Airbus était bien avancé au dessus de l’Atlantique quand il a disparu.
Les Bréguet sont des avions à très longue portée, capables de patrouilles en mer lointaine et de longue durée, ce que les hélicopères ne peuvent pas. La France ne dispose que d’un seul Bréguet au Sénégal. En revanche, selon Jean-Christophe Ruffin, amabassadeur de France au sénégal, interrogé sur I Télé, des négociations sont en cours avec d’autres pays pour mettre en œuvre d’autres moyens.
Une chose est sûre, les érserves en carburant du vol A 447 sont pour l’heure épuisées.
« Malheureusement, l’hypothèse la plus tragique doit être sérieusement envisagée car l’appareil aurait de toute façon épuisé ses réserves de carburant dans la matinée », ajoute Jean-Louis Borloo.

Vous aimerez aussi...